This store requires javascript to be enabled for some features to work correctly.

CANDY LIPS + retouche comprise

  • €280,00
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

LÈVRES BONBON


prévoir 2 heures 

DESCRIPTION

Le candy lip est un procédé de maquillage semi permanent des lèvres. Son application permet d'obtenir un effet dégradé sur les lèvres inférieurs et supérieurs afin de donner du volume mais aussi une jolie couleur en fonction de vos envies (naturel ou plus prononcé)

Cette prestation ne comprend pas de retouche comprendre à 28 jours. la retouche sera donc payante.

Afin d'avoir tous les éléments d'informations nécessaires au maquillage semi-permanent, merci de vous faire parvenir le document INFORMATION, PRÉCAUTIONS ET CONTRE-INDICATIONS MAQUILLAGE SEMI-PERMANENT auprès de l'institut de beauté. ces informations sont également disponibles sur le site internet.

INFORMATIONS, PRÉCAUTIONS ET CONTRE-INDICATIONS MAQUILLAGE SEMI PERMANENT

 

 

Informations

Avant de vous engager dans le maquillage semi-permanent, voici quelques éléments à connaître à ce sujet :

La technique pratiquée chez Beauté d'orient est une technique de  maquillage « semi-permanente »  et non « permanente ou longue durée ». Le permanent est une technique qui se travaille dans le derme et la durée dans la peau est de 3 à 4 ans. Le « semi-permanent » signifie que l'on travaille dans la couche profonde de l'épiderme et la durée moyenne de la tenue est de 1 an. Le pigment n'est donc pas inséré à la même profondeur entre ces deux techniques.

ATTENTION : LA PEAU EST UN ORGANE VIVANT. En fonction de votre état de santé, de votre état de peau du moment, de l'acidité de la peau (peau grasse ou sèche), ou tout simplement de votre âge (les peaux jeunes se renouvellent plus vite qu'une peau mature) la tenue du maquillage semi permanent peut varier. Certains maquillages semi permanents tiennent 2 ans, d'autres un an, et d'autres moins de 6 mois. Ce qui signifie que si votre peau doit mal tenir le pigment, il faudra prévoir de refaire une ou plusieurs retouches qui  seront payantes.  (sauf pour les retouches à 28 jours comprises dans certains forfaits)

 

Les contre-indications et précautions

Si vous souhaitez réaliser un maquillage semi-permanent voici les contre-indications nécessitant un avis médical :

 

Diabète (le tatouage ne cicatrisera pas bien et un risque d'infection possible)

Asthme ou insuffisance respiratoire chronique

Insuffisance rénale

Insuffisance hépatique (cirrhose)

Insuffisance cardiaque et angine de poitrine

Implants de dispositifs médicaux (pacemaker, prothèse de hanche)

Port de prothèse cardiaque

Maladie auto-immune

Hémophilie

Traitement anticoagulant

Traitement par aspirine

Traitement acide hyaluronique ou BOTOX (injection)

Traitement antihypertenseur

 

Momentanément déconseillé  :

Grossesse, allaitement

Psoriasis, eczéma

Peau en mauvais état (déshydraté, grain de beauté, blessure, boutons)

Traitement pour acné sévère : roacutane ou isotrétinoïne

Conjonctivite

Chimiothérapie (pendant avant ou après mais pas)

Coup de soleil (pas de soleil 48h avant la pigmentation)

Consommation d'alcool 24h avant le rdv

 

 


TATOUAGES, MAQUILLAGES PERMANENTS, PIERCINGS : QUELS RISQUES, QUELLES PRÉCAUTIONS ?

Le  décret n° 2008-149 du 19 février 2008  réglemente la mise en œuvre des techniques de tatouage, de maquillage permanent et de perçage en exigeant des professionnels qu'ils respectent les règles générales d'hygiène et de salubrité, ceci en vue de réduire le risque de contamination.
L' article R. 1311-12 du code de la santé publique , issu de ce décret, prévoit notamment que les professionnels informent leurs clients, avant qu'ils se soumettent à ces techniques, des risques qu'ils s'exposent et, après la réalisation de ces techniques, des précautions à respecter . Le contenu de cette information est le suivant :
Quels sont les risques ?
Chaque acte qui implique une effraction cutanée (piercing, tatouage et maquillage permanent notamment) peut être à l'origine d'infections si la peau de la personne sur laquelle l'acte est réalisé n'est pas désinfectée, si le matériel pénétrant la barrière cutanée n'est pas stérile ou si l'ensemble des règles d'hygiène n'est pas respecté.
Tous les piercings, quelle que soit la partie du corps, les tatouages ​​et maquillages permanents entraînent de minimes balles ou de projections microscopiques de sang ou de liquides biologiques (pas toujours visibles) et peuvent donc transmettre des infections (bactériennes le plus, mais aussi souvent les virus des hépatites B et C et également le virus du sida). L'infection peut passer de client à client par le biais des instruments s'ils ne sont pas correctement stérilisés, mais aussi de l'opérateur vers le client, et enfin du client vers l'opérateur en cas de piqûre accidentelle.
L'état de santé du client, en particulier s'il suit un traitement (anticoagulant...), peut contre-indiquer l'acte envisagé, notamment en cas de terrain allergique aux produits et matériels utilisés (encres de tatouage et métaux des bijoux de pose). Il est conseillé d'en discuter préalablement avec le professionnel et son médecin traitant.
Quelles sont les précautions de base à respecter après l'acte ?
Le client doit veiller aux règles d'hygiène corporelle. Les soins locaux constituent un facteur important de la durée et de la qualité de la cicatrisation.
L'exposition à certains environnements peut être déconseillée.
L'application d'une solution antiseptique est recommandée durant les premiers jours après l'acte.
Pour tout interrogatoire, il est conseillé de prendre contact avec le professionnel qui a réalisé l'acte. En cas de complication, il est important de consulter un médecin.

Autres indications (à renseigner, le cas échéant). Recommandation avant votre RDV

 

Nous vous conseillons de procéder à un gommage de la zone à traiter 3 jours avant le rdv et de mettre une crème hydratante pendant 3 jours. L'exécution sera moins douloureuse et la peau acceptera mieux l'implantation de l'encre.